Le défaut de mise en oeuvre d’une clause instituant une procédure de conciliation obligatoire et préalable constitue une fin de non recevoir (cass. 19 mai 2016 confirmant CA COLMAR 19 décembre 2014).

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.
Entrez votre adresse email :

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté(e) pour poster un commentaire.